fitnesscar-plan.html (page avec frame pour voir le sommaire page de gauche)
retour index


Essai lors de la classique genevoise 2008.

resumé: marc tauss commence à se pencher sur le sujet et a... tous  les éléments de la fitnesscar en puzzle à monter..

- il a équipé un double tandem formant une voiture 4 places électrique assisté
- il vient de tester cette motorisation en compétition sur une course de vélo 1 place: 37km/h de moyenne, 60km 600m de dénivelé, pas de panne de batterie (alors qu'il n'y avait pas de récupération d'énergie).
- il dispose d'un moteur de planche à roulette ayant un bon rendement et qui peut aussi bien propulser que récupérer. Ce qui permet à cette planche à roulette d'assurer tous les parcours sur des pentes de plus de 7% et de freiner aussi, avec... un mec de 95Kg dessus (90Kg plus ces habits de ville!): cette planche fonctionne très bien depuis longtemps et récupère avec succès l'énergie des freinage et descente: l'emsemble... tenant... sous une planche à roulette n'est visiblement pas très encombrant... et procure pourtant plus de 10km d'autonomnie sans apport d'énergie extérieur: en pratique c'est un bon moyen de transport urbain.
- enfin, il dispose de tricycles et autres VPH qui pourraient servir de base prochainement pour des mises en situations réelle de ces équippement dans des véhicules plus proche de notre projet...


Marc tauss , seul sur son tandem équipé d'un moteur 10Kg 500 watts (système candidat à l'équippement d'une fitnesscar) a fait le parcours de la classique genevois. remarquez le bloc batterie et le moteur...


cet essai est une bonne expérience profitant à la conception de la fitnesscar.
il'homme pèse 91Kg et est équipé d'un tandem pliant "de ville". Il a pour coéquipier un "petit moteur" de 400 watts et un bloc batterie lithium polymère.
probablement dans les  835wh d'énergie 6.42wh/kg dont 400wh environ provenant du moteur (2/3 d'une batterie de 900wh fois un rendement de 2/3)
- Il a utilisé ce moteur tout au long du parcours de 60km sans être confronté à une panne. Voyez que la taille de l'équippement n'est pas irréaliste.
- il a environ 250 watts de puissance aérobie (il est peu entraîné mais est un grand gabarit): cela équivaut à quelqu'un de poids moyen bien entraîné et en endurance, on a donc un poids total qui serait celui d'un tricycle aérodynamique (avec son carrénage) et une participation humaine à l'effort équivalente à un homme de poids moyen pratiquant tous les jours.
- il y a une perte énorme sur le plan aérodynamique qui sera largement atténuée en prenant un véhicule de forme aérodynamique.
ainsi on a l'assurance avec ce type d'équippement d'assurer le pire des cas: un parcours à 36.9km/h de moyenne en terrain vallonné sans la moindre récupération d'énergie!

enregistrement du parcours

grace au moteur il ne descend pas en dessous de 20km/h dans les côtes.



l'enregistrement de Jean thevenet: arrive 10' après (1h47'54"):
forme de coureur cycliste MAIS sur un vélo équipé garde boue, sacoche, éclairage et quelques affaires pour la journée...
33.35km/h de moyenne

l'expérience a consistté à voir ce que coutait d'équiper un vélo (type course pour la position), et de le confronter aux vélos de compétition dans une course de fort niveau (où se trouve des coureurs professionnels du même age)

- le peloton de coureurs cyclistes, groupés et profitant de leur "vent" et contenant un certain laurent jalabert pour vous donne idée du niveau:  a été 5km/h plus rapide que le VTT tout seul sans relais. Ce qui signifie que le premier du peloton, laché 5minutes après le VTT ne l'a rattrapé... que 20km et 32' plus tard!
- un coureur seul isolé de son peloton aurait été 3 km/h plus rapide que le VTT (différence surtout en côte, 20% vitesse sur le plat 10% vitesse, et en descente 0% vitesse en moyenne 10% vitesse de 35km/h = 3.5km/h environ
- Marc tauss seul a été aussi rapide avec son tandem électrique assisté que les meilleurs coureurs isolés.
3.5 km/h plus rapide que le VTT (20% plus rapide en côte 10% plus rapide sur le plat), comme si il était coureur entraîné sur vélo de course.
- Les faibles écarts entre le coureur sur son VTT à sacoches de mémère et les coureurs montrent que en handicapant un vélo pour le rendre utile, on n'a pas, si on raisonne en pourcentage... des pertes énormes par rapport à un vélo de vainqueur avec une condition physique comparable...  10 minutes de différence sur un trajet de 60km: Le coureur équipé compétition (vélo de course carbone, 7 à 9Kg, pneus fin, tenue moulante...) s'est à peine refroidi que déjà... arrive le coureur sur son VTT avec ses sacoches et son pouet pouet...



ESTIMATION DE LA PUISSANCE transmise aux roue dans les côtes. méthode: calculer la lutte contre la pesanteur, composante verticale de la vitesse, ajouter à peu près la puissance de roulement composante horizontale, diviser par le rendement habituel d'une transmission par chaine.
 
 
moi avec mon VTT marc avec son hybride électrique-musculaire
premier tour 37'02
32.4 km/h 166 pulses tout seul
1000m/h montée 1 177 pulses (258 watts résistance côte + résistance de roulement vers 20km/h environ 100 watts)/0.92(rendement pédalage) = au moins 390 watts tentance sous estimé le vélo ayant probablement un moins bon rendement mécanique, en raison de la fourche avant suspendue)
1000 m/h montée 2 175 pulses

2eim tour 36'06"
166 pulses 33.2km/h  relais à 2
montée 1 env 1100m/h 175 pulses
montée 2 env 1090m/h 175 pulses

3em tour 34'46"
165 pulses 34.5 km/h relais à 3
montée 1 env 1200m/h 184 pulses (310 watts résistance côte + résistance de roulement vers 20km/h environ 100 watts)/0.92 = au moins 450 watts: concorde à peu près avec les test ergométriques avec ses fréquence cardiaques
montée 2 env 1100m/h 177 pulses


7h00'03
premier tour 7h32'20"
32'17" 37.17 km/h
montée 1 600m/h
montée 2 1100m/h

2eim tour 8h04'40
32'20" 37.11 km/h
montée 1 1200m/h
montée 2 1175m/h

3em tour 08h37'20
32'40 36.73 km/h
montée 1 1200m/h (425 watts résistance côte+ 150 watts résistance de roulement) = au moins 625 watts = puissance de marc environ 225 watts vers 170 pulses+ les 400 watts du moteur: ça concorde mais sans passer le mur du son, et également sans crasch 
montée 2 1000m/h 
 

montée 1
montée 2
 


le signal "altitude" est plus bruité avec le SNIRFF 3

GPS etrex basique.

le VTT

la fréquence cardiaque: on peut, grossièrement, estimer la puissance envoyée au pédales car ici l'on sait que en se trompant de moins de 10% et en sous estimant un peu par prudence.
160 pulses = 300 watts (pulses échelle rouge)
170 pulses = 350 watts (en condition moins entraîné, l'hiver, un ergo vélo haut de gamme de ketler à 1300 euros annonçais 390 watts)
180 pulses = 400 watts
188 pulses = 460 watts
avec 73Kg d'être humain, et 20Kg de véhicule.
la moyenne 165 pulses correspondrait à 325 watts moyen soit... une production d'énergie de 580wh environ
la dépense physique serait de 1996 kcal (disons 2000)
 

en côte je monte au pire entre 17 et 20 km/h Marc plutôt vers 23 à 25, qui est aussi la vitesse probable des coureurs en vélo droits légers.
Peu de différence sur le plat: autour de 40km/h avec cependant plus de pointes de vitesse en fin de parcours: c'est la fin alors on vide la batterie... et il en restait encore à l'arrivée.